Aller au contenu

Des ratés dans les laboratoires Optilab au Québec

Des ratés dans les laboratoires Optilab au Québec
Des échantillons / E+ / Getty Images

Optilab, le système de laboratoires publics au Québec, connaît des difficultés depuis plusieurs mois. Des associations de médecins dénoncent les ratés des laboratoires Optilab qui mènent à des problèmes et délais dans le traitement d’échantillons médicaux. 

Des changements dans la structure et dans l'administration - pour tenter d'améliorer la qualité des prélèvements ainsi que la mise en place d'un système informatique - auraient, selon le Dr Normand Blais, détourné l'attention des technologues vers des tâches administratives. Par conséquent, un manque de ressources occasionnerait des délais dans les traitements des analyses. 


Écoutez le président de l’Association des médecins hématologues et oncologues du Québec et hématologue et oncologue médical au CHUM, le Dr Normand Blais au micro de Paul Arcand. 

«C'est que les techniciens sont maintenant occupés à faire autre chose qui implique de l'administration du système et ils n'ont plus le temps de faire les analyses. Donc, on manque de personnel sur le terrain pour faire les choses importantes, c'est-à-dire s'occuper des spécimens et s'occuper des choses qui sont importantes pour les patients.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Téléphone cellulaire au lit: un geste fait par de nombreux Canadiens
«Trappe à tickets»: «Une contravention incite à changer un comportement»
Procès de Trump: la poursuite et la défense ont joué leur dernière carte

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00