Aller au contenu

Commission sur l'ingérence étrangère: quelle est la responsabilité de la Chine?

Commission sur l'ingérence étrangère: quelle est la responsabilité de la Chine?
Rodolphe Husny / Cogeco Média

Alors que se déroule la commission sur l’ingérence étrangère à Ottawa, écoutez le chroniqueur Rodolphe Husny soutenir au micro de Luc Ferrandez mardi qu'il y a réellement eu de l'ingérence de la part de la Chine, mais aussi d'autres pays, dans les affaires canadiennes.

«C'est vraiment le grand point qu'on est en train d'apprendre concernant des mémos qui ont été révélés par les services de renseignement. On parle de mémos qui datent de février 2021 et d'octobre 2022, qui disent que même le bureau du premier ministre a été informé que oui, il y a eu de l'ingérence et pas seulement que seulement de la Chine, mais d'autres pays. [...] On parle d'abord qu'il y a de l'ingérence dans des nominations de candidats. Ça veut dire qu'avant même que des gens deviennent députés, il y a certaines puissances qui, soit donnent de l'argent, soit s'assurent qu'il y a des gens qui vont voter et même des fois des gens qui ne sont pas citoyens canadiens.»

Il souligne que s'il y a des gens, des députés par exemple, qui ne sont pas favorables à l'agenda de la Chine, des actions sont parfois prises contre ces personnes-là. On tenterait ainsi de les intimider.

Selon l'ancien chef conservateur Erin O'Toole, il y aurait peut être deux, cinq, voire neuf circonscriptions où il y a eu des tentatives d'ingérence ou surtout de désinformation contre le Parti conservateur du Canada.

De plus on revient sur le projet de loi pour abolir le serment obligatoire au roi qui sera voté à Ottawa mercredi par les députés fédéraux, alors que tant les libéraux, que les conservateurs devraient voter en majorité pour le maintien du serment.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Je comprends la CPTAQ d'être sévère» Luc Ferrandez
Timbres de bière: «Si on enlève ça, on ouvre la porte au marché noir»
«Elle aurait pu être déposée par GND et la gauche pragmatique!» -Philippe Léger

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30