Aller au contenu

Un sursis pour Donald Trump

Un sursis pour Donald Trump
Valérie Beaudoin / Cogeco Média

L'ex-président Donald Trump devait verser une caution près d'un demi milliard de dollars à la suite d'un procès civil. Et il a réussi à faire baisser la caution à 175 millions $. Une aubaine.

Pourtant, même près de 500 millions $, ça ne devait pas être si difficile pour quelqu'un qui prétend valoir plusieurs milliards $?

«Il dit qu'il ne l'a pas en liquidités», précise Valérie Beaudoin au micro de Patrick Lagacé.

«Il devrait vendre des propriétés, des immeubles. Il a quand même un avion tout ça. Bref, la cour d'appel de New York a décidé de réduire le montant à 175 millions de dollars, qui est quand même un très bon rabais sur la garantie qu'il devait donner d'un demi-milliard de dollars.»

«Il a dix jours pour avoir l'argent. Sinon, qu'est ce qui se passe? Saisie de ses biens ou comptes en banque? Ou les deux, Ça peut être un terrain de golf, ça peut être un immeuble, ça peut être un penthouse à New York, ça peut être un avion, ça peut être plusieurs choses qui valent de l'argent. Donc on doit les évaluer pour se payer.»

Cela dit, la chroniqueuse estime que cette caution et le procès lié à l'affaire Stormy Daniels - bien moins «grave», sur le fond que d'autres procès (résultats de l'élection en Géorgie, le soulèvement au Capitole) -, pourait être plus dommageable.

«Je pense que ça peut faire plus mal que tout ce qui est au criminel. Parce que, son image, c'est de l'argent.»

On écoute Valérie Beaudoin...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Taxer davantage l’immatriculation des voitures ?
Retour sur la première journée du procès criminel de Donald Trump à New York
«Je dois m'adapter à une nouvelle réalité où la CAQ n'est plus la cible» -PSPP

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30