Aller au contenu

Encore des lacunes pour les personnes reconnues non criminellement responsables

Encore des lacunes pour les personnes reconnues non criminellement responsables
La santé mentale / Getty Images

Les enjeux liés aux problèmes santé mentale se font de plus en plus ressentir dans les rues de la métropole. À Verdun, quatre femmes ont été violemment battues par un homme atteint de problèmes de santé mentale. Parmi les solutions, on évoque une meilleure évaluation au niveau du risque de violence et de récidive chez l'individu. 

Mais est-ce suffisant? 


«Que doit-on faire avec ces personnes-là?» Telle est la question que pose l'animateur Paul Arcand, mercredi matin à Josée Rioux, présidente de l'Ordre professionnel des criminologues du Québec.

«Il y a quelques ressources à Québec et à travers le Québec. À part ça, il n'y en a pas. Le parent pauvre de la justice et de la santé, c'est la santé mentale. Les services sociaux, ce n'est pas ce qui est le plus garni au du Québec. On va mettre beaucoup d'argent en médecine. Oui, c'est important. Mais la santé mentale, c'est ce qui nous amène à avoir beaucoup plus de problèmes par la suite.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Moyen-Orient: Israël a répliqué en attaquant le secteur d'Isfahan en Iran
Jusqu’à 20 000 logements pour le site de l’ancien hippodrome de Montréal
«Ça fait broche à foin en s'il vous plaît» -Frédéric Labelle

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00