Aller au contenu
Jour de budget le 12 mars

Le gouvernement peut-il réduire ses dépenses sans réduire les services?

Le gouvernement peut-il réduire ses dépenses sans réduire les services?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le 12 mars, ce sera jour de budget au Québec. Le gouvernement doit-il réduire ses dépenses? Peut-il le faire sans réduire les services?

Écoutez les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez aborder avec Paul Arcand cette question.

«Couper dans les dépenses sans réduire dans les services, c'est une chose. Mais, le contexte ajoute un autre coefficient de difficulté pour le gouvernement, à savoir le ralentissement économique. Parce que le Québec vit une pause sur le plan de la croissance. Alors, le gouvernement devra d'une part réduire les dépenses sans couper, sans réduire les services et, d'autre part, il devra identifier des mesures pour stimuler l'économie, pour éviter qu'on s'enfonce dans une récession.»

«Le gouvernement a dépensé plus que la moyenne du Canada, sauf les gouvernements fédéral et de la Colombie-Britannique. Nous autres, on a dépensé 36% de plus depuis la pandémie. L'Ontario c'est 22%. Et en plus, comme si ce n'était pas suffisant, on a coupé les impôts en même temps. Alors, on coupe les impôts et augmente les dépenses. À un moment donné, tu te ramasses dans le mur. C'est ce qui s'est passé. La coupure d'impôts, là, au total, sur quatre ans, ça va coûter 9 milliards de dollars.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»
«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30