Aller au contenu

Le pari de Nikki Haley

Le pari de Nikki Haley
Nikki Haley / AP/Meg Kinnard

En dépit d'une défaite lors de la primaire de la Caroline du Sud face à Donald Trump, Nikki Haley ne lâche pas prise et demeure dans la course pour être la candidate républicaine à la présidentielle américaine de 2024.

Pourquoi, demande Patrick Lagacé à Valérie Beaudoin?

«Il y a différentes raisons. Elle dit qu'elle représente les gens qui n'aiment pas Donald Trump. Il faut dire qu'à chaque fois que Donald Trump gagne, oui, il gagne avec une grande marge, mais il y a quand même 40 % des gens, environ, qui votent contre lui. Alors, elle dit: «Je les représente.»

«Elle dit aussi qu'on est au début de la course et que l'on a voté que dans quatre États, seulement. Est-ce que ça représente vraiment les 50 États? Donc, je vais rester. Mais il y a aussi, à mon avis, le côté «mes coffres sont encore pleins.» Je veux faire parler de moi parce que je vais me représenter, sûrement, en 2028. Elle est encore jeune et elle pourra dire que si Donald Trump perd contre Joe Biden en novembre prochain:«Je vous l'avais dit». Alors, c'est peut-être ça un peu son pari.

Autres sujets connexes

  • Le procès de Trump à New York commence le 25 mars
  • Dans les sondages, Nikki Haley battrait Joe Biden
  • CPAC est devenu l'événement de Trump
  • Un militaire américain s'est immolé par le feu devant l'ambassade d'Israël.

On écoute Valérie Beaudoin...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie Beaudoin

Le premier procès au criminel de Donald Trump débutera lundi à New York
«Il en a profité pour envoyer le message qu'il place l'Amérique en premier»
Arizona et avortement

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00