Aller au contenu

Pourquoi sommes-nous facilement découragés d'aller marcher?

Pourquoi sommes-nous facilement découragés d'aller marcher?
Deux personnes qui marchent / Photo : SolStock / E+ / Getty Images

Les Québécois seraient de plus en plus nombreux à délaisser la marche, malgré les nombreux bienfaits de cette activité sur la santé.

C'est ce que souligne l'article de La Presse Pour une révolution par la marche, publié dimanche matin.

Élisabeth Crête profite de l'occasion pour souligner les facteurs à l'origine de ce triste de phénomène.

«D'abord, la motorisation. On a des véhicules pour se déplacer. Et surtout, l'étalement urbain. On n'habite plus à côté de nos emplois finalement.»

Écoutez-la discuter avec Caroline Legault, qui adore marcher...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

«S'il y a escalade, on s'enligne vers une conflagration du Moyen-Orient»
«Mobilité ne rime pas avec continuité et c'est le cœur du problème»
«Le conciliateur pourrait suggérer une voie de passage» - Marc Ranger

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00