Aller au contenu
Une cinquantaine de vidéos sur TikTok

Ressa Tessa, cette femme qui raconte son divorce avec un menteur compulsif

Ressa Tessa, cette femme qui raconte son divorce avec un menteur compulsif
Le grand tour des réseaux sociaux avec Frédéric Labelle / Cogeco Média

Le chroniqueur Frédéric Labelle parle du phénomène mondial sur les réseaux sociaux, Ressa Tessa, cette femme qui raconte son divorce avec un menteur compulsif.

«C’est une Américaine de la Géorgie qui a documenté son divorce dans une cinquantaine de vidéos sur TikTok. Jusque-là, ça semble assez banal. Mais, non. C’est une série de huit heures de contenu qui est devenue une véritable saga. Son ex-mari serait un menteur compulsif qui s’est inventé une vie… C’est un cauchemar.»

Elle a documenté tout ça afin d’aider les femmes qui pourraient vivre une situation semblable.

Ressa Tessa a rencontré cet homme juste avant la pandémie par l’entremise de Facebook Rencontres, en mars 2020. Il s'est inventé une vie pendant le confinement...

«Je n'ai jamais vu un tel intérêt sur le Web pour une relation toxique depuis l'histoire de Johnny Depp et Amber Heard», lance le chroniqueur.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»
«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00