Aller au contenu

Notre économie est-elle devenue trop dépendante des travailleurs temporaires?

Notre économie est-elle devenue trop dépendante des travailleurs temporaires?
Une travailleuse temporaire qui cultive des pommes dans un verger. / Getty Images

Notre économie est-elle devenue trop dépendante des travailleurs temporaires?

C'est la question que pose Nathalie Normandeau à ses auditeurs, mercredi, alors qu'ils sont très nombreux au Québec.

François Normand, journaliste à Les Affaires spécialisé en économie nationale et internationale, qui participe au segment, explique les raisons de ce phénomène. 

«L'immigration est une richesse culturelle pour le Québec. Ultimement les travailleurs autonomes, c'est un choix d'entreprise. Mais, en même temps, le fait qu'on recourt tant aux travailleurs autonomes temporaires, c'est symptômatique de deux choses. Le premier, c'est le vieillissement de la population québécoise. Le deuxième, c'est la faible productivité des entreprises québécoises.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Donner au suivant, pour Marc
La Ville de Terrebonne prépare les jeunes aux catastrophes naturelles
Prix de l'essence: «On se fait voler, c'est pas compliqué, mais qui nous vole?»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00