Aller au contenu
Cour suprême de l'Alabama

Le juge en chef cite la Bible en rendant sa décision

Le juge en chef cite la Bible en rendant sa décision
Valérie Beaudoin / Cogeco Média

La Cour suprême de l'Alabama a décrété que les embryons congelés... sont des enfants.

Valérie Beaudoin résume cette décision de l'État américain au micro de Patrick Lagacé.

«Donc, les embryons ont les mêmes droits constitutionnels qu'un bébé, un bambin, un enfant... La Cour suprême de l'État a été saisie et a renversé la décision d'une cour inférieure.

«En fait, un couple poursuivait une clinique, ou plutôt un patient, qui, par accident, a détruit des embryons fécondés. Et là, on veut l'accuser de négligence criminelle. On veut savoir si on peut le faire. Alors ça va quand même très, très loin si tu donnes à un embryon fécondé des droits constitutionnels. Tout ça, c'est en vertu d'une loi de 1872, parce que ça vient toujours dans des lois assez obscures et anciennes.

«Et dans sa décision, le juge en chef de la Cour suprême, lui, il n'y a pas de séparation entre l'Église et l'État ou la Cour du tout... Il y a même cité la Bible pour justifier la décision en disant même avant la naissance, tous les êtres humains portent l'image de Dieu et leur vie ne peut être détruite sans effacer sa gloire.»

On écoute Valérie Beaudoin...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie Beaudoin

Dépoussiérer une loi vieille de 160 ans pour interdire les avortements
Le premier procès au criminel de Donald Trump débutera lundi à New York
Les primaires se poursuivent même si on sait déjà qui seront les candidats

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00