Aller au contenu

Judith Godrèche, l’ex-égérie du cinéma d’auteur qui ne veut plus se taire

Judith Godrèche, l’ex-égérie du cinéma d’auteur qui ne veut plus se taire
Katia Gagnon / Cogeco Média

Lors de sa chronique au micro de Patrick Lagacé, la chroniqueuse Katia Gagnon revient sur l'histoire touchant l'actrice Judith Godrèche.

Cette dernière poursuit le réalisateur Benoit Jacquot pour viols avec violences sur mineure de moins de 15 ans. Le réalisateur était en couple avec cette dernière alors qu'elle était adolescente.

La chroniqueuse fait le portrait de la situation étonnante qui prévalait dans les années 1980 et s'insurge sur cette dernière.

«Il n'y a pas de possibilité qu'une personne mineure consente à un acte sexuel avec un majeur, encore moins si cette personne-là est en autorité par rapport à elle. C'était son boss en quelque sorte. Lui le cinéaste, elle est actrice. Donc, ça ne se peut pas. Les gens qui disent: «oui, mais ils étaient en amour...» Non, ça se peut pas. Un adulte ne peut pas imposer des relations sexuelles à un jeune et prétendre que c'est de l'amour.»

Cela dit, Katia Gagnon note que la poursuite de l'actrice n'ira logiquement nulle part.

«Elle a porté plainte à la police, mais il n'arrivera probablement rien avec cette plainte, puisqu'en France, il y a toujours une loi qui impose la prescription sur ce type d'accusation pour les mineurs. Récemment, ça a été allongé à 30 ans, mais ça s'applique pas malheureusement aux crimes commis avant 2018. Donc sa plainte à la police n'ira nulle part.»

On écoute Katia Gagnon...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

On donne des fleurs aux hommes ou pas?
Vers un vaccin universel sans besoin de doses de rappel?
La mise à jour des nouvelles monarchiques

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00