Aller au contenu
Décrochage scolaire

«Encore beaucoup de travail à faire pour valoriser l'éducation»

«Encore beaucoup de travail à faire pour valoriser l'éducation»
Comment lutter efficacement contre le décrochage? / (TW Farlow / iStock / Getty Images Plus)

Un nouveau sondage, publié lundi dans le cadre de la  20e édition des Journées de la persévérance scolaire, révèle les contradictions qui habitent les Québécois quant à l’importance de l'école.

Pas moins de 91 % des gens sondés pensent qu’on devrait en faire plus pour la persévérance scolaire, mais en même temps, seulement 63 % d’entre eux sont d’accord avec l’affirmation suivante: la place d’un jeune est à l’école et que son tout premier métier est d’être un élève.

Comment expliquer ça?

«La première réflexion que je me suis faite, c'est que c'est beaucoup plus bas que ce à quoi je m'attendais. Puis ensuite de ça, je me suis dit: "Est-ce que si on avait posé la question il y a 40 ans, la réponse aurait vraiment été beaucoup plus basse?" Je crois que oui. Et puis, j'espère que dans 20 ans, elle sera beaucoup plus haute.

«Maintenant, ça fait quand même écho à plusieurs choses qu'on a entendues dans la dernière année. C'est certain que le travail est très valorisé dans plusieurs milieux, ça, on le sait déjà. Pour d'autres, l'école n'a pas été le milieu qu'ils ont préféré dans leur vie. Donc, ça veut dire aussi qu'il y a encore beaucoup de travail à faire pour valoriser l'éducation au Québec.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Jean-Paul Rouve qui joue Gabriel Matzneff: «très dérangeant dans le film»
Être porte-parole d'une marque de véhicules
Québec octroie 1,2 million $ à Nova Soins à domicile

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30