Aller au contenu

Stade: croyez-vous qu’il y a des risques de dépassement de coûts?

Stade: croyez-vous qu’il y a des risques de dépassement de coûts?
Nathalie Normandeau / Cogeco Média

870M$ pour le nouveau toit du stade: croyez-vous qu’il y a des risques de dépassement de coûts?

C’est la question que pose l’animatrice Nathalie Normandeau à ses auditeurs, en compagnie de son invité, François Normand, journaliste à Les Affaires spécialisé en économie nationale et internationale.

«Je peux comprendre qu'on soit sceptique étant donné l'histoire du Stade olympique, dit François Normand. Mais ce qui est intéressant, c'est que le consortium Pomerleau Can-Am, avec les autorités du Parc olympique, ils ont développé une approche collaborative. Donc, ça ne garantie pas à 100% qu'il n'y aura pas de dépassements de coûts et des délais. Mais disons que ça maximise les chances pour que ça réduise le risque d'avoir un dépassement de coûts. Mais je pense qu'on peut être quand même sceptique.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Consultation du 3e lien: «C’est une perte de temps pour gagner du temps»
Doit on serrer la vis aux médecins qui pratiquent au public et au privé?
Quelles sont les grandes différences entre les milléniaux baby-boomers?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00