Aller au contenu

Le nombre de restaurants est à son plus bas depuis 10 ans

Le nombre de restaurants est à son plus bas depuis 10 ans
Philippe Cantin / Cogeco Média

Le nombre de restaurants au Québec est à son plus bas depuis 10 ans, c’est ce qu’on a appris dans un article du Devoir ce matin. Selon les données du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, en quatre ans, la baisse est d’environ 8%.

Avec la pandémie, l’inflation et l’échéance pour les remboursements des prêts COVID en janvier, le monde de la restauration traverse une période difficile.

Écoutez Lesley Chesterman, autrice et critique culinaire au micro de Philippe Cantin.

Il y avait 27 882 détenteurs de permis de restauration en 2014, 28 456 en 2019 et 26 160 en 2023.

Le Devoir a recensé plus d’une dizaine de restaurants québécois ayant annoncé leur fermeture en janvier.

«Le prix du staff, le prix des aliments, le prix des loyers qui monte sans arrêt, les taxes, c'est sûr et certain que ça n'aide pas», dit Lesley Chesterman. 

«J'étais au restaurant la semaine passée, un excellent restaurant. Je ne vais pas nommer, mais c'était excellent il faut le dire. Mais à deux, on était pas loin de 400$, c'est pas le cas tout le temps, mais on commence à voir les restaurants que pour deux personnes, c’est 150$ et ça commence à grimper à 250 ou 300$. Montréal, c'est une ville qui est connue mondialement pour nos restaurants. Est-ce qu'on veut épauler nos restaurants? Oui, mais de l'autre côté, nous autres, on a nos limites.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

Le ministre Fitzgibbon blâme de nouveau les journalistes
Demandeurs d’asile et immigration: pas seulement un problème québécois
«C'est une déclaration absolument explosive»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Bonsoir les sportifs
En direct
En ondes jusqu’à 00:00