Aller au contenu
Starmania de retour au Québec

«J'avais surtout envie de revenir à l'ADN premier de Starmania» -Thomas Jolly

«J'avais surtout envie de revenir à l'ADN premier de Starmania» -Thomas Jolly
Starmania / (Photo: Anthony Dorfmann)

Écoutez la chronique de Catherine Beauchamp qui discute avec le metteur en scène de la nouvelle mouture de Starmania, Thomas Jolly.

Après avoir connu un succès grandiose en France, la nouvelle production de l’Opéra Rock Starmania sera présentée à la Place Bell de Laval en août 2024.

Quand on se fait approcher pour monter un spectacle musical d'une telle ampleur et d'une telle renommée, comment s'y prend-on?

«Moi, je n'avais pas envie de le réinventer. J'avais surtout envie de revenir à la source, à l'ADN premier de Starmania. Et c'est ce que j'ai fait avec Luc Plamondon parce que j'ai remarqué quelque chose. J'ai fait un petit sondage rapidement autour de autour de moi. À ce moment-là, j'ai demandé si on pouvait me raconter l'histoire de Starmania et personne n'était capable de me raconter l'histoire. Et j'ai dit: "Mais c'est fou!" Et Starmania, tu sais que c'est l'histoire, enfin le mot Starmania, c'est une émission dans l'histoire où on devient une star, un peu comme Star Académie, tout ça. Ah non, je ne savais pas du tout. 

«Alors je me suis dit: "Ok, les chansons c'est ok, elles sont connues, elles sont légendaires, elles sont iconiques, personne ne les oublie." Mais l'histoire en fait, il est peut-être temps de la remettre à plat, de la rendre lisible. Et aussi parce que l'actualité étant passée par là depuis 40 ans que ça a été créé, c'est quand même sidérant de voir à quel point c'est visionnaire.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Beauchamp

Vindredi groovy, spécial dernière de Patrick Lagacé
Décès de Donald Sutherland: «C'est digne des grands» -Christian Duguay
La violoniste Nathalie Bonin, entendue dans Bridgerton

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00