Aller au contenu
Échangé aux Jets de Winnipeg

«Je pensais que Monahan valait plus que ça» -Antoine Roussel

«Je pensais que Monahan valait plus que ça» -Antoine Roussel
Sean Monahan / Cogeco Média

À l’émission Les amateurs de sports, vendredi, le chroniqueur hockey Antoine Roussel qui partage son avis sur l’échange de Sean Monahan, des Canadiens de Montréal, aux Jets de Winnipeg. Il croit que la formation du directeur général Kent Hugues aurait dû conserver les services du joueur de centre.

En retour de Monahan, 29 ans, Montréal a obtenu un choix de 1er tour pour la séance de repêchage 2024, puis un choix conditionnel de 3e tour en 2027.

«Je pensais qu’il valait plus que ça. J’aurai pensé que le Tricolore était assurément capable d’avoir un jeune pouvant jouer tout de suite ou très rapidement. Je pense à un jeune joueur junior. Le choix conditionnel de 2027, c’est seulement si les Jets remportent la coupe Stanley… En fait, le Tricolore aurait dû garder Sean Monahan.»

Il faut se rappeler que les Flames de Calgary avaient donné un choix de 1er tour aux Canadiens, pour qu’ils prennent Sean Monahan en 2022.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Antoine Roussel

Antoine Roussel se souvient de Jaromir Jagr
Quels joueurs ont le plus impressionné Antoine Roussel?
«Le nombre de 2 contre 1 qu'on a vu hier, c'était quand même assez effrayant»

Vous aimerez aussi

0:00
30:42
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00