Aller au contenu
La Loi «Francoise David»

Françoise David est en colère contre le gouvernement Legault

Françoise David est en colère contre le gouvernement Legault
Francoise David en 2017 / La Presse Canadienne

Dans Le Devoir ce vendredi matin, Françoise David se dit en colère contre le gouvernement Legault et la ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, parce qu’ils ont refusé de donner plus de mordant à la loi sur la protection des aînés vulnérables, malgré les propositions de Québec solidaire et du Parti québécois.

La Loi «Francoise David» protège certaines personnes âgées contre les évictions.


Écoutez Francoise David, ex-porte-parole de Québec solidaire, au micro de Patrick Lagacé.


«La loi a été adoptée en juin 2016 à l'unanimité des voix à l'Assemblée nationale, je tiens à le préciser. Et il y a trois articles. C'est assez simple: elle protège les locataires aînés de l'éviction. Si ces personnes ont 70 ans et plus, habitent leur logement depuis au moins dix ans et ont un seuil de revenus très bas», dit-elle.

«Là, ce qui est arrivé, c'est qu'il y a déjà plusieurs mois, Québec solidaire, appuyé par le Parti québécois, a proposé que la loi soit modifiée pour protéger plus d'aînés, donc des personnes qui auraient 65 ans et plus au lieu de 70, qui habiteraient dans leur logement depuis cinq ans au lieu de dix, et on augmenterait le seuil d'admissibilité. Pourquoi ce renforcement de la loi? C'est bien simple: parce qu'il y a ce qu'on appelle une crise du logement. Cela a pris un certain temps pour que le gouvernement de monsieur Legault en convienne, mais je pense que là, ils sont rendus. Le problème, c'est qu'ils ne posent pas de gestes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«On ne contrôle pas ce que font les organisations de nos données»
La Cour suprême américaine rejette une plainte
Saga des terrasses: «On va apprendre de nos erreurs, c'est clair»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30