Aller au contenu

Filière batteries au QC: le BAPE trop souvent écarté?

Filière batteries au QC: le BAPE trop souvent écarté?
Une vue aérienne du chantier de construction de la nouvelle usine de batteries pour véhicules électriques Northvolt, à Saint-Basile-le-Grand, à l'est de Montréal, Québec, le vendredi 19 janvier 2024. / La Presse Canadienne

Plusieurs entreprises liées à la filière batterie ont pu aller de l'avant avec leur projet sans être examinées par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Louis-Gilles Francoeur, ancien journaliste et chroniqueur spécialisé en environnement au Devoir, qui a aussi été vice-président du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, se penche sur le sujet, mercredi, au micro de Luc Ferrandez. 

Le chroniqueur souligne d'entrée de jeu qu'il n'est pas étonné de constater que tous les projets de la filière batterie échappent à une analyse du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

«J'avais regardé les tonnages officiellement annoncés et ils se trouvaient tous sous les normes, sauf Northvolt, qui lui, était de 56 000, alors qu'à ce moment, la norme était de 50 000, ce qui l'aurait forcé à passer en audience publique. Mais comme par hasard, quelques mois avant l'annonce du projet, le gouvernement monte la norme plus haut pour que Northwood puisse passer sous la barre sans se cogner la tête», explique le journaliste.

Il explique ensuite que même si les projets sont sous les normes, donc acceptables, ils ont un impact cumulatif. «Cinq projets similaires au même endroit, ça pose un problème. Mais avec la logique actuelle, ils sont évalués un par un. Et comme chacun est sous la norme, nous passons tout droit», souligne-t-il.

Écoutez-le discuter des manières employées pour éviter les débats sur la justification des projets...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Défusions municipales: «Il y a eu du mauvais des deux bords»
Taxe scolaire limitée à 3%: cette mesure est-elle toujours pertinente?
La gagnante de Rolland Garros Iga Świątek accueillie par Taylor Swift

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30