Aller au contenu

Adultes déficients intellectuels: vers des fermetures de centres?

Adultes déficients intellectuels: vers des fermetures de centres?
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Des foyers pour adultes déficients intellectuels seraient en péril en raison d'un manque de financement.

Louis Pilotte, directeur de l'Arche Canada, une organisation qui accueille des résidents adultes déficients intellectuels, craint que sans nouveau financement, plusieurs centres doivent fermer.

«On accueille des personnes qui ont une déficience intellectuelle. Les adultes depuis plus de 50 ans au Québec et à travers le monde. Donc, ce sont des petites maisons où on accueille cinq ou six personnes avec un handicap. Des communautés qui regroupent plusieurs maisons. On est dans huit régions différentes au Québec et on dialogue avec le gouvernement depuis de nombreuses années pour permettre à ces maisons de continuer à fonctionner et à pouvoir se développer.»

«On parle de personnes qui ont différentes déficiences intellectuelles, mais qui ne pourraient en aucun cas habiter toutes seules et qui ont besoin d'un accompagnement 24 heures sur 24. Ils ont besoin d'acccompagnement pour l'aide à la préparation des repas, la surveillance, l'accompagnement jour et nuit, l'accompagnement pour gérer son budget, l'accompagnement pour faire ses courses, etc.»

Le nerf de la guerre est évidement le financement.

«Le sous-financement, il n'est pas nouveau. Mais aujourd'hui, c'est la survie de nos huit communautés à travers le Québec qui est en danger. La grosse difficulté, c'est que si on compare avec nos autres établissements au Canada, on parle de financement de 1 à 4.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Éditorial de Luc Ferrandez
«Le skateboard, ça peut être intimidant, des fois»
Ralentissement de l’inflation à 2,9% : est-ce une bonne nouvelle?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30