Aller au contenu
Une facture qui s'élève à environ 470 M$

Demandeurs d'asile: «La situation est grave et urgente» -Christine Fréchette

Demandeurs d'asile: «La situation est grave et urgente» -Christine Fréchette
Christine Fréchette, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration du Québec / Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

Alors que l’arrivée de milliers de demandeurs d’asile rapproche le Québec «d’un point de rupture», François Legault interpelle directement Justin Trudeau sur l’urgence d’agir dans ce dossier.

Écoutez la ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration du Québec, Christine Fréchette, aborder avec Paul Arcand la lettre officielle que le premier ministre du Québec a fait parvenir à son homologue du fédéral, alors que les demandeurs d'asile arrivent principalement à l'aéroport Montréal-Trudeau et à l'aéroport Pearson à Toronto.

Elle explique qu'un très gros contingent de demandeurs d'asile arrive en très peu de temps et s'installe principalement dans la région de Montréal ce qui accroît la pression sur la région métropolitaine tant pour l'aide de dernier recours que pour les logements et l'éducation.

La ministre souligne que la facture s'élève à environ 470 millions de dollars pour tout ce qui concerne ces demandeurs d'asile, mais que le Québec n'a reçu que 15% de ce montant.

«C'est quand même déconcertant parce que la situation est grave et urgente. Il faut qu'on prenne rapidement action. On demande notamment au fédéral non seulement de nous rembourser, mais de changer la gestion des visas.»

Elle souligne que le Québec ne devrait pas avoir à soutenir autour de 50% des demandes, mais que la proportion soit environ celle de la population québécoise à l'intérieur du Canada, soit environ 20%.

Elle ne souhaite pas commencer à renvoyer des gens vers leur pays d'origine, mais souhaite que l'on resserre les règles d'entrée pour ne pas que l'on atteigne un point de bascule qui engendrerait de l'intolérance.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30