Aller au contenu
Étalage de la richesse sur les réseaux sociaux

Le phénomène de la «porno de la pauvreté»

Le phénomène de la «porno de la pauvreté»
Geneviève Pettersen / Cogeco Média

Geneviève Pettersen commente le phénomène de l'étalage de la richesse sur les réseaux sociaux en marge de l'histoire du courtier immobilier Mathieu Arsenault qui fait la manchette ces jours-ci.

L'homme se fait notamment reprocher par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) d'avoir déshonoré sa profession en raison de différentes vidéos le mettant en vedette sur Instagram entre autres.

Dans son intervention au micro de Philippe Cantin, Geneviève Pettersen s'interroge sur la popularité du phénomène de «poverty porn» qu'on pourrait traduire par «porno de la pauvreté» ou encore «pornographie de la misère».

«C'est une expression qui sert à dénoncer, si on veut, les personnalités publiques, que ce soit des acteurs, que ce soit des influenceurs qui se mettent en scène dans des vidéos et qui font appel à des bons gestes sur les médias sociaux afin, si on veut, d'attirer l'attention de leurs abonnés. Ça fait appel un peu à notre voyeurisme qu'on a tous. Parce que, qu'est-ce qui pogne sur les médias sociaux? Souvent, c'est quand ça fait appel à nos émotions, tu sais, soit être fâché, soit être vraiment touché par une histoire. C'est sûr qu'on va avoir tendance à vouloir la regarder. On va cliquer, c'est émouvant.»

«Ça peut être une maladie, ça peut être la perte d'un être cher, ça peut juste être une situation financière difficile. Et là, tout à coup, une équipe de télé qui débarque et là: "Signe en bas de la page mon gars ou ma fille, puis on va te refaire ta maison." En échange, on peut te filmer en gros plan en train de brailler. Tu sais, c'est quand même un petit peu sur la ligne de l'éthique, c'est que tu utilises la détresse humaine pour faire des cotes d'écoute ou pour faire des vues sur Internet...»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Geneviève Pettersen

«Ils ne se sentent pas outillés justement pour faire face à ces situations»
Greenpeace occupe les bureaux de la ministre Chrystia Freeland
Est-ce que la société en fait assez en santé mentale?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00