Aller au contenu
Les urgences débordent

Les chefs d’urgence du Québec lancent un cri d'alarme

Les chefs d’urgence du Québec lancent un cri d'alarme
Les urgences débordent. / JazzIRT / E+ / Getty Images

Les chefs d’urgence du Québec ont publié cette fin de semaine une lettre pour dénoncer une situation « hors de contrôle » dans les urgences de la province. Et parmi les régions où la situation est la pire, on retrouve Lanaudière, Montréal, Laval, la Montérégie et les Laurentides.

Par exemple, dans le secteur de Memphrémagog, on parle de taux d'occupation de 243% à l'hôpital Royal Victoria de Montréal, 227%, l'hôpital général juif 200%.


Écoutez la Dre Judy Morris, urgentologue et présidente de l’Association des médecins d’urgence du Québec, au micro de Louis Lacroix. 


«C'était un peu un geste désespéré en disant que la situation est hors de contrôle. On ne parle pas juste de débordement usuel, on parle de chiffres, dans les derniers mois, qu'on n'a jamais vu avant», soutient Dre Morris.

Elle raconte entre autres que dans le secteur civière, ce sont souvent les patients plus malades, qui devraient se trouver à l'hospitalisation aux étages. Ils sont souvent pris à l'urgence parce qu'il n'y en a pas de lits à l'étage. Parfois, il n'y a même pas de médecin pour s'en occuper à l'étage, selon l'urgentologue.

«Quand on est dans une situation comme ça, c'est dangereux pour les patients. Il peut y avoir des effets néfastes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Quatrième édition de la Marche pour la dignité de la Maison St-Raphaël
Montréal: le parc de l’Île-Notre-Dame est-il utilisé à son plein potentiel?
Majorité numérique: «J'ai un profond malaise» -Frédéric Labelle

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00