Aller au contenu
Meurtre de Marie-Chantale Desjardins

L'arrestation de Réal Courtemanche grâce aux avancées technologiques

L'arrestation de Réal Courtemanche grâce aux avancées technologiques
Louis Lacroix / Cogeco Média

Ce sont les avancées technologiques, notamment dans le domaine de la biologie judiciaire, qui ont permis d'identifier et d'arrêter Réal Courtemanche et de l'accuser pour le meurtre de Marie-Chantale Desjardins commis 30 ans plus tôt.

L'ancien directeur général adjoint à la Sûreté du Québec, Marcel Savard, explique mercredi, au micro de Louis Lacroix, comment ces avancées contribuent à la résolution d'anciennes enquêtes.

«Les exhibits qu'on a saisis il y a 30 ans n’avaient certainement pas toutes les possibilités de donner de l'information qu'elles ont aujourd'hui. Ce qu'on avait recueilli des fluides, des morceaux de peau, des ongles, on les a toujours. Maintenant, l'objectif était d'inscrire les 600 dossiers non résolus dans le site web auquel le public a accès. Donc, on reprend chacun des dossiers. Un enquêteur est assigné, il analyse et il regarde s'il y a une possibilité de faire de nouvelles analyses judiciaires et légales.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Montréal: le parc de l’Île-Notre-Dame est-il utilisé à son plein potentiel?
Quatrième édition de la Marche pour la dignité de la Maison St-Raphaël
«Son constat sur le recul du français au Québec est assez éloquent»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00