Aller au contenu
Vers une réglementation plus contraignante?

Taudis et immeubles insalubres: «Punir de manière sévère et dissuasive»

Taudis et immeubles insalubres: «Punir de manière sévère et dissuasive»
Des murs remplis de moisissures. (Archives) / Bigyy / iStock / Getty Images Plus

Ça fait des années qu’on entend des histoires d’horreur impliquant des propriétaires qui font ce qu’ils veulent avec leurs locataires à Montréal. 


Écoutez Me Kimmyanne Brown, avocate spécialiste en droit du logement au micro de Patrick Lagacé.


La journaliste Katia Gagnon a publié, lundi dans La Presse, un dossier sur le 4790 rue Sainte-Catherine Est dans l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Les locataires de l'immeuble y vivent un véritable enfer en raison de la négligence des propriétaires. Et les autorités sont au courant.

Pourquoi des gens vivent encore dans des taudis? Doit-on blâmer la réglementation ou la façon dont c'est appliqué?

«Les deux posent problème parce qu'à mon sens, il existe des leviers dans la réglementation de la ville, notamment le règlement sur la salubrité et l'entretien des logements à Montréal. Donc, c'est faux de dire que les inspecteurs n'ont pas de pouvoir ou ont des pouvoirs limités. Il y a des leviers qui sont conséquents, toutefois, ils sont très peu appliqués. Mais je dirais également qu'il faudrait qu'on fasse preuve de créativité et qu'on modifie les règlements ou qu'on donne plus, qu'on répartisse mieux les pouvoirs et qu'on réfléchisse à des nouvelles normes législatives qui permettraient de punir de manière sévère et dissuasive ce type de comportement qui mène à des vies misérables pour les locataires.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Le ministre Fitzgibbon blâme de nouveau les journalistes
Les synopsis de films résumés par MC Gilles
«La vie humaine, aux yeux du système de justice, ne vaut pas grand-chose»

Vous aimerez aussi

0:00
8:30
0:00
6:30
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00