Aller au contenu
Israël et le Hamas

Quatre jours de trêve : sera-t-il possible de libérer tous les otages?

Quatre jours de trêve : sera-t-il possible de libérer tous les otages?
Personne qui marche dans des lieux bombardés à Gaza / Photo : Photo/Adel Hana / The Associated Press

Après 49 jours de détention, 24 otages, dont treize Israéliens, dix Thaïlandais et un Philippin, ont été libérés par le Hamas vendredi. Les otages seront-ils tous libérés?

C'est la question sur laquelle se penche Ferry de Kerckhove, ancien diplomate et professeur à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales (ESAPI) de l’Université d’Ottawa, samedi, à l'émission Même le week-end

«On peut espérer que ça va durer, en tout cas, certainement jusqu'à ce que tous les otages israéliens soient retirés. Parce que vous remarquez qu'il n'y a toujours pas d'otages américains ou autres. Normalement, la trêve est de quatre jours. Donc peut-être, en principe, il devrait y avoir un certain nombre d'otages libérés chaque jour. Mais la véritable question, c'est de se demander si le Hamas va se débarrasser de tous ces otages au point de n'avoir plus aucune monnaie d'échange.»

Écoutez l'ancien diplomate discuter aussi des otages libérés qui semblent physiquement dans un bon état...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jérémie Rainville

«Quand c'est tombé 3-1 j'ai senti les Canucks abandonner»
Verstappen remporte son cinquième Grand Prix de l'année
Les Oilers d'Edmonton forcent la tenue d'un septième match contre Vancouver

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00