Aller au contenu
La commission Normandeau-Ferrandez

Le Front commun demande l’arrivée d’un conciliateur dans la négociation

Le Front commun demande l’arrivée d’un conciliateur dans la négociation
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le hasard a voulu que l’on discute lundi matin du palmarès des écoles secondaires publiées par les journaux de Québecor, alors que les syndicats du Front commun ont demandé en début de journée l’arrivée d’un conciliateur dans la négociation avec le gouvernement du Québec, le tout, à l’aube du début d’une grève générale illimitée de la FAE et d’une grève de trois jours du Front commun.

Voilà l’un des sujets qu’ont décidé de traiter les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez au micro de Louis Lacroix.

D’entrée de jeu, Nathalie a voulu lever son chapeau à cette initiative du Front commun qui souhaite mettre fin au dialogue de sourds qu’il se livre avec le gouvernement.

«Je tiens à saluer cette initiative du Front commun, parce que si on peut trouver une sortie de crise, en fait une solution à ce qui est perçu comme une sortie de crise, je dis bravo! [...] Je crois que (Sonia LeBel) ne peut pas refuser cette conciliation.»

Luc Ferrandez a toutefois des doutes sur les réelles possibilités qu'a le gouvernement pour répondre aux demandes syndicales.

«Moi je pense que les syndicats ont raison dans l’ensemble sur le normatif, c’est-à-dire la composition des classes d’une part, d’autre part la possibilité de travailler à la maison lors des congés pédagogiques. Mais le gouvernement là-dedans... il ne peut pas régler le problème! Il manque des psychologues, il manque des psychoéducateurs. On va changer ça avec qui? Avec quel personnel? Il n’y en a pas!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

À quoi ressembleront les pelouses du futur?
Entre la course et la marche, laquelle est plus bénéfique pour la santé?
Louboutins de France-Élaine Duranceau: «Les femmes sont souvent visées»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00