Aller au contenu

L'IA pourrait-elle éventuellement combler les carences amoureuses?

L'IA pourrait-elle éventuellement combler les carences amoureuses?
L'amour à travers un robot / Getty images/dimdimich/iStock /Getty Images Plus

L'intelligence artificielle pourrait éventuellement combler les carences amoureuses. Mais est-ce sain?

C’est sur cette question que le chroniqueur réseaux sociaux Frédéric Labelle se penche au micro de Louis Lacroix. 

Dans les derniers mois, on a eu plusieurs exemples de gens dans le monde qui ont développé des relations particulières avec des outils de conversation comme ChatGPT.

«Je ne parle pas de réseaux de rencontres en ligne, je parle vraiment de fausses personnes qui n'existent pas, qui sont créées de toute pièce par l'intelligence artificielle», dit le chroniqueur. 

«Et j'ai décidé de faire le test. Et sérieusement, j'ai eu un peu peur pour la santé mentale de plusieurs personnes. C'est gratuit dans la majorité des cas, donc extrêmement facile d'accès. Mais il y a des options qui deviennent payantes au fur et à mesure.»

Dans ces applications, il est possible d’y inscrire nos intérêts, tels le sport, les chiens, la politique, la musique, la mode ou encore les jeux vidéo. C’est de cette façon que le robot pourra personnaliser son approche.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

«Son constat sur le recul du français au Québec est assez éloquent»
Quatrième édition de la Marche pour la dignité de la Maison St-Raphaël
3,5 G$ pour la lutte contre l'itinérance: «Il faut faire des choix»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30