Aller au contenu
La nostalgie de Bleu nuit

«Je programmais mon Beta»

«Je programmais mon Beta»
MC Gilles / Cogeco Média

Ces films, qui mettaient en valeur un certain érotisme, ont marqué MC Gilles.

«Moi, je programmais mon Beta. C'était mécanique, c'était Beta, J'étais Beta. OK, c'était bon, c'est ça. Et puis, c'était un accident. C'est-à-dire que je ne voulais pas vraiment enregistrer ça. Mais tu sais comment c'est? J'étais au mauvais poste, donc oui, c'était Bleu nuit. Ça a duré de 1986 à 2007...»

Au menu de cette chronique: analyse des thèmes et des intrigues... qui n'ont rien à voir avec la pornographie d'aujourd'hui! 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec MC Gilles

Résumé du Spécial de 90 minutes des Chefs
Des retombées de 1,5M$ pour la chanson Total Eclipse of the Heart
Les événements historiques marquants d'une vie

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00