Aller au contenu
Projet de réforme du système de santé

À quand une rencontre entre les sages-femmes et Christian Dubé?

À quand une rencontre entre les sages-femmes et Christian Dubé?
Femme enceinte / Photo : sturti / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Six anciens premiers ministres ont rendu publique mardi une lettre à Christian Dubé pour lui demander de mettre la pédale douce sur sa réforme en lien avec le projet de loi 15. 

La collaboratrice de l'animateur Luc Ferrandez, Geneviève Pettersen, a saisi l'occasion, mercredi, pour aborder la situation des sages-femmes, qui seraient directement affectées par ce changement. 

«On fusionnerait le comité des sages-femmes avec le Conseil des médecins, des dentistes et des pharmaciens», souligne-t-elle. 

Elle s'étonne que le ministre Dubé, «malgré les doléances, malgré la lettre ouverte, malgré les manifestations, n'ait pas cru bon de rencontrer le conseil des sages-femmes ni les différentes organisations qui posent des questions en ce moment. Il a laissé ça à son sous-ministre adjoint, qui est un médecin.»

Écoutez la chroniqueuse expliquer les raisons pour lesquelles ce projet pourrait empêcher les femmes de choisir la façon dont elles souhaitent accoucher...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Geneviève Pettersen

Lancement de Toi, Moi, Bébé: « Alléluia! Il était  temps qu'on ait accès à ça»
Les bals de finissants au primaire:  «Il y a d'autres façons de fêter»
«Il y a tellement de souris qu'elles se nourrissent des plantes»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00