Aller au contenu
Indépendance du Québec

Paul St-Pierre Plamondon devra convaincre les «fédéralistes de convenance»

Paul St-Pierre Plamondon devra convaincre les «fédéralistes de convenance»
Jonathan Trudeau / Cogeco Média

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon a procédé lundi à la présentation de la mise à jour du budget de la première année d'un Québec souverain.

Pour le chroniqueur Jonathan Trudeau, l'exercice fut somme toute un succès, car il a réussi à faire parler de son projet. Cela place aussi le parti comme l'opposition naturelle du gouvernement actuel, malgré qu'il conserve quelques réserves.

«Quelques éléments qui me viennent en tête: 200 ambassades à Québec, vraiment? Au lendemain d'un Québec souverain, on pense qu'il y a 200 ambassades qui viendraient. [...] Bon, prendre pour acquis que tous les accords de libre-échange seraient reconduits ou renouvelés avec le Québec, c'est quand même un pari qui est audacieux. [...] Il y a tout l'aspect aussi de la part de la dette fédérale qui est sous-estimée selon le Parti libéral [...] C'est un exercice de haute voltige que Paul St-Pierre Plamondon a fait, mais je pense que dans l'ensemble, il a réussi à être pris au sérieux.»

Il souligne qu'il doute que ce message envoyé hier fera une réelle différence sur ceux qui n'ont pas de conviction profonde pour la souveraineté. Le chef devra donc convaincre les «fédéralistes de convenance» selon lui.

Encore des ratés à la SAAQ

Jonathan aborde aussi le système de prise de photo qui ne fonctionne pas et qui démontre encore une fois les ratés de la technologie de la Société de l'assurance automobile du Québec.

«Ça me fait penser à Monique Jérôme-Forget qui disait : "C'est une gang de pas bons..."»

Le chroniqueur revient aussi sur les quelques départs à la société et au roulement du personnel.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il y a tout le temps une bonne raison pour manquer l'école» -Luc Ferrandez
Tendance culinaire étrange: laver son fromage râpé
«Ça va prendre un miracle pour permettre à Monsieur Legault de se relever»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00