Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Est-ce la responsabilité du gouvernement d'éponger le déficit des transports?

Est-ce la responsabilité du gouvernement d'éponger le déficit des transports?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Est-ce que c'est la responsabilité du gouvernement d'éponger les déficits des sociétés de transport?


Écoutez Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez aborder le financement du transport en commun, au micro de l’animateur Paul Arcand.


Selon Luc Ferrandez, on devrait imposer une nouvelle taxe aux Québécois afin d'éponger les déficits des sociétés de transport.

«Tu prends les Québécois un par un, tu les renverses à l’envers et tu les shakes. Est-ce qu’il leur reste de l’argent?»

«Tu sais qu'il y en a beaucoup d'argent dans les poches des Québécois», dit-il.

«On prend notre retraite plus tôt, on travaille moins de jours par semaine, moins d'heures par semaine. Ce n'est pas parce qu'on est pauvre, ça, c’est un choix. La deuxième chose qui témoigne du fait qu'on a beaucoup d'argent dans nos poches, c'est l'inflation. Il y a plus d'inflation ici qu'ailleurs au Canada. À un moment donné, tu vas à l'école, il faut que ça serve à quelque chose.»

De son côté, Nathalie Normandeau souhaite qu’on établisse des règles claires pour le financement.

«Soit on accepte que l'État, les contribuables que nous sommes, on paye pour assurer le financement, on compte les déficits et on assure le financement des sociétés de transport en partie. Ou l'autre choix qu'on fait, c'est de dire, écoutez, ce n'est pas au contribuable de payer pour les déficits des sociétés de transport, puis on va vivre avec les conséquences, on va vivre avec les conséquences.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

35e édition des FrancoFolies: clins d'oeil à Guy Latraverse et Karl Tremblay
Monique Beaupré célèbre les 92 ans de son rein greffé il y a 50 ans
«Le problème de fond, c'est qu'on a des lois désuètes»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00