Aller au contenu
Fin du projet de mini-casino

«Une bonne décision de Loto-Québec dans le contexte» -Nathalie Normandeau

«Une bonne décision de Loto-Québec dans le contexte» -Nathalie Normandeau
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Alors que Loto-Québec n'a pas eu le choix d'abandonner son projet d’un salon de jeux au centre-ville, Paul Arcand se demande s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle?

À l'occasion de la Commission Normandeau-Ferrandez, nos deux chroniqueurs offrent leur point de vue sur le sujet.

Pour Nathalie Normandeau, c'est une bonne nouvelle, car elle estime que ce genre de projet n'est pas un projet de société. Premièrement parce que la mairesse n'était pas vraiment chaude à l'idée et ensuite parce que la direction de Santé publique Montréal et celle du Québec n'étaient pas favorable à ce projet.

Elle s'étonne toutefois que le chef de la direction de Loto-Québec dise encore que, malgré tout, il s'agit d'un bon projet.

«Moi, je trouvais que c'est un projet qui semblait servir les intérêts du groupe CH avant la santé publique...»

De son côté, Luc Ferrandez estime que d'associer les Canadiens à un casino était une «excellente» façon de permettre aux gens de «perdre leur paie».

«Moi, je trouve qu'il était mal présenté... deux avis contre lui le projet. Et le premier avis stipule que le positionnement est dans un endroit où il y a énormément de passage, donc beaucoup, beaucoup de nouvelles personnes qui arrivent et en particulier des gens qui viennent pour voir du hockey, qui ne viennent pas nécessairement pour jouer et là, seraient attirés par cette offre de services et qui pourraient jouer. Et c'est ce que la santé publique veut absolument éviter, c'est qu'il y ait de nouveaux joueurs.»

Il explique toutefois qu'à l'origine, le Casino de Montréal devait être au centre-ville, mais que ça a été déplacé sur l'île pour éviter le jeu compulsif chez les travailleurs pendant les heures de travail.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Écrans et bien-être des ados: «Un problème de santé publique»
Louboutins de France-Élaine Duranceau: «Les femmes sont souvent visées»
Le bar à vin Pullman sur ses derniers milles

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00