Aller au contenu
Laissé-pour-compte par manque de personnel

Un garçon autiste de 8 ans a été renvoyé à la maison pour une durée indéterminée

Un garçon autiste de 8 ans a été renvoyé à la maison pour une durée indéterminée
Paul Arcand / Cogeco Média

La pénurie de personnel de soutien dans les écoles du Québec peut mener à des bris de service complet pour certains élèves, comme le démontre le cas d’un garçon autiste de huit ans qui a été renvoyé à la maison par son école pour une durée indéterminée parce que l’établissement scolaire n’a tout simplement personne pour l’accompagner.

Écoutez Carole Tshikaya raconter à Paul Arcand l'histoire de son enfant autiste, retourné chez lui en raison du manque d’intervenantes à son école du Centre de service scolaire de Rivière-du-Nord.

«Quand ils nous ont annoncé qu'il y a eu la démission, c'était la journée de congé de l'enfant. Donc on pensait qu'on allait nous dire qu'il peut revenir lundi parce qu'il y avait une journée pédagogique le vendredi. Sauf que là, ils nous disent que c'est une suspension pour une durée indéterminée, le temps qu'il trouve une remplaçante [...] Et ça peut être très long!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Soins de première ligne: fin de l'entente entre le gouvernement et les médecins
Paul Arcand offrira son contenu sur nos plateformes numériques dès l'automne
Près de 85% des Canadiens sont favorables à l'aide médicale à mourir

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00