Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Les grèves des employés de l'État sont-elles inévitables?

Les grèves des employés de l'État sont-elles inévitables?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

À l'occasion de la commission Normandeau-Ferrandez mardi matin, Paul Arcand a demandé à nos deux commissaires si les grèves des employés de l'État étaient inévitables.

Pour Luc Ferrandez, tout est une question de l'offre... car ce qui est sur la table au début et à la fin d'une négociation est toujours bien différent.

Pour Nathalie Normandeau, ces grèves seront inévitables, car les demandes syndicales et les offres patronales sont diamétralement opposées.

«Ce qu'il (le premier ministre) est en train d'envoyer comme message, c'est qu'on a fait notre part. Là, on n'est plus capable d'en ajouter, alors allez en grève! Savez-vous quoi? Ça va finir en loi spéciale, cette affaire-là.»

Toutefois, le contexte de cette négociation est bien différent des négociations précédentes selon elle.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Projet de loi de la ministre Duranceau: vers un moratoire sur les évictions
Gabriel Nadeau-Dubois prend la plume: «Une lettre qui va faire grand bruit»
Est-ce que Desjardins est déconnecté du Québec?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00