Aller au contenu
L'effet Normandeau

Est-ce dangereux d’afficher son orientation sexuelle aux États-Unis?

Est-ce dangereux d’afficher son orientation sexuelle aux États-Unis?
Nathalie Normandeau / Cogeco Média

Plusieurs États américains ont mis en place des lois anti LGBT de sorte qu'il peut être déconseillé de révéler son orientation sexuelle à certains endroits.

L’ambassadeur américain au Canada a même dit que les crimes contre les LGBT ont augmenté.


À ce sujet, l'animatrice Nathalie Normandeau accueille Jean-Sébastien Boudreault, avocat en immigration, PDG de l’Association hôtelière du grand Montréal et défenseur des droits 2SLGBTQ+


2SLGBTQ+ est un acronyme pour diverses orientations sexuelles et identités de genre, comme bispirituel, lesbienne, gai, bisexuel, transgenre, queer ou en questionnement et d’autres orientations sexuelles et identités de genre.

«Il y a de plus en plus d'États qui ont mis des lois en place et quand la tête dirigeante d'un État, d'un gouvernement, fait des gestes contre une communauté, souvent le peuple, les gens se sentent légitimisés de dire tout fort et d'agir contre ces communautés-là. On a vu une recrudescence des attaques contre les gens des communautés aux États-Unis, mais aussi, malheureusement, au Canada. En étant un voyageur LGBT, tu le sais que quand tu voyages en dehors du Canada, il faut quand même être plus prudent que chez nous.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Une médecin au privé est incapable de faire bénéficier son expertise au public
«Ça peut pas être pire que ce qui existe depuis 20 ans»
«Acheter des fleurs, c'est comme acheter des aliments, il faut faire une liste»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00