Aller au contenu

Des traces d'accélérant trouvées sur les lieux de l'incendie du Vieux-Montréal

Des traces d'accélérant trouvées sur les lieux de l'incendie du Vieux-Montréal
Luc Ferrandez / Cogeco Média

On apprenait lundi que l'incendie de l'hiver dernier dans le Vieux-Montréal dans lequel sept personnes ont perdu la vie était de nature criminelle. On apprend aussi qu'il y a eu négligence criminelle. Deux dossiers qui se combinent pour expliquer ce qui s'est passé. 

Des traces d'accélérant ont été trouvées sur les lieux. Est-ce que ça suffit pour déclarer que l'incendie criminel?


Écoutez André Durocher, inspecteur à la retraite du SPVM au micro de l’animateur Luc Ferrandez. 


«Lorsqu'il y a des accélérants, par exemple, ce n'est pas parce qu'il y a présence d'un liquide inflammable ou d'un accélérant que c'est nécessairement du criminel. Par exemple, vous avez un incendie chez vous, et puis une fois que c'est éteint, on a trouvé, je ne sais pas, un bidon d'essence et une bonbonne de propane. Mais vous avez un barbecue, puis vous avez une tondeuse. C'est un peu normal.»

«Premièrement, lorsqu'on fait une enquête de cette nature, c'est une combinaison de plusieurs choses qu'on va mettre ensemble. Par exemple, les enquêteurs, ce qu'ils doivent déterminer: quelle est l'origine de l'incendie? À quel endroit ça a commencé?

«Ça, ça peut en dire beaucoup en fonction de la façon de commencer à brûler, etc. Et ensuite, de ce qu'ils sont en mesure de saisir: des pièces à conviction, certains objets qui ont brûlé, de la façon qu’ils ont brûlé, etc. Avec les chimistes qui, eux, vont analyser ensuite, là, on est capable de voir, de faire des maths. OK, ça peut être parti d'ici ou ce n'est pas parti de là.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Réduflation: «Une arnaque au vu et au su des gouvernements» -Nathalie Normandeau
Les Québécois consomment-ils de moins en moins d'alcool?
Un 11e album volumineux pour Taylor Swift

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00