Aller au contenu

Interdiction des cellulaires en classe: un sevrage difficile pour des jeunes?

Interdiction des cellulaires en classe: un sevrage difficile pour des jeunes?
Une adolescente qui regarde son téléphone. / Getty images/Juan Algar/Moment

Les jeunes ne pourront plus avoir leur cellulaire en classe et pour certains, cette nouvelle directive est source d’anxiété. Quels sont les impacts des écrans sur le cerveau des jeunes et comment les aider à en faire une bonne utilisation?


Écoutez la conseillère en prévention des risques liés à l’usage des écrans et doctorante en science de la santé, Carolanne Campeau au micro de l’animateur Luc Ferrandez, tenter de répondre à la question.


 «C’est un faible pourcentage. On va parler peut-être de 2 % de jeunes qui vont être aux prises avec une utilisation problématique d'Internet, des écrans. C'est comme ça qu'on appellerait ça ou la cyberdépendance», dit Mme Campeau.

«C'est sûr que dans ces cas-là, il va y avoir vraiment des conséquences significatives dans la vie de ce jeune. Il va y avoir vraiment des préoccupations aussi significatives. Donc, ça ne va pas nécessairement être quelque chose qui va être relié à cette nouvelle mesure, mais ça se peut que cette nouvelle mesure fasse ressortir certains cas.»

Ça ne sera pas une source majeure d'anxiété pour la majorité des élèves, mais une certaine inquiétude sera certainement observée à la rentrée.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Voilà, le Stade olympique est hanté par un gouffre financier!» -Meeker Guerrier
Ferme Pastel: du chauffage à la biomasse pour des fleurs cultivées au Québec
«Les contribuables payent les frais de l'alcool au volant» -Monsef Derraji

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00