Aller au contenu
Entrevue avec Sergueï Jirnov, ex-espion du KGB

«Prigojine était déjà mort quand il a commencé son putsch contre Poutine»

«Prigojine était déjà mort quand il a commencé son putsch contre Poutine»
Evguéni Prigojine / The Assiated Press

Le patron du groupe paramilitaire russe Wagner, Evguéni Prigojine, était l’un des passagers d'un avion privé qui s'est écrasé au nord de Moscou, mercredi.

Selon des agences de presse russes, l’accident n'a laissé aucun survivant. L’adjoint de Prigojine faisait partie des passagers enregistrés au départ de Moscou.

L’appareil avait quitté Moscou en direction de Saint-Pétersbourg, mais il s’est écrasé durant le vol au nord-ouest de la capitale. 

Le président russe Vladimir Poutine, était un ami proche d’Evguéni Prigojine.

Rappelons toutefois que Prigojine a été à l’origine d’une rébellion en juin à l’endroit des dirigeants russes. Il s’est tourné contre l’État-major et Vladimir Poutine à cause d’insatisfactions profondes quant à la guerre en Ukraine, où son groupe a été impliqué. Il y a quelque temps, Poutine avait affirmé que Prigojine l’avait trahi. 


Écoutez Sergueï Jirnov, ex-espion du KGB, auteur, journaliste et expert de la Russie, à l'émisison de Luc Ferrandez, jeudi.


«Actuellement, il y a beaucoup plus de questions que de réponses. […] Apparemment, on a reconnu Evguéni Prigojine et son adjoint. J’avais même des doutes… Pourquoi? Prigojine avait 3 sosies qui portaient le même nom que lui. L’une de ces personnes avait même la date de naissance que lui. Il avait aussi des passeports ayant de faux noms. Il adorait lancer des leurres au monde entier. Prigojine était déjà mort quand il a commencé son putsch contre Poutine…» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«On a eu les fleurs pendant deux semaines, là, on va avoir le pot»
Est-ce légal de déshériter son enfant au Québec?
À quoi servent les écocentres de Montréal?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00