Aller au contenu
La commission Normandeau-Ferrandez

Profs: «Bernard Drainville pourrait convoquer les centres de services scolaires»

Profs: «Bernard Drainville pourrait convoquer les centres de services scolaires»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Après avoir confirmé qu'il manque 8 558 professeurs au Québec, le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville a lancé un appel à l'aide. Croyez-vous qu'il sera entendu?


Écoutez les chroniqueurs Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez, jeudi matin, à l’émission de Paul Arcand.


«Du moins, la déclaration au sujet des professeurs retraités sera entendue. Celle qui traite des 460 dollars par jour. Ça fait 82 000 $ par année et ça ne touche pas la pension. C’est intéressant. C’est majeur. […] Ce manque s’explique par des raisons de long terme. Le monde entier a des problèmes de main-d’œuvre. Ce qui me surprend, c’est que ce problème structurel est découvert en août!» 

«Il n’y a pas de fatalité. Collectivement, on ne peut pas baisser les bras. Le réseau de l’éducation est très précieux. On a rarement vu un ministre confronté à un tel problème. [...] Bernard Drainville pourrait convoquer les centres de services scolaires, qui ont une grosse responsabilité dans la situation...»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On n'envoie pas de mise en demeure parce qu'on manque de lits»
Cohabitation avec les itinérants: «La Ville n'honore pas sa part du contrat»
Au téléphone, la fin probable du «Oui, allô?»...

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00