Aller au contenu

Disparité entre les élèves de l'école publique et de l’école privée?

Disparité entre les élèves de l'école publique et de l’école privée?
Geneviève Pettersen / Cogeco Média

Une étude sur la santé psychologique des 12-25 ans menée dans quatre régions du Québec révèle une disparité entre l’école publique et l’école privée.


Écoutez la chroniqueuse Geneviève Pettersen au micro de l’animateur Luc Ferrandez. 


On parle notamment des écarts au niveau de la motivation scolaire, des idées noires et du niveau de l'utilisation de certaines substances, comme la vapoteuse ou l'alcool. 

«Je donnais l'exemple de la vapoteuse au public, ce serait 22 % des étudiants qui ont avoué consommer de la vapoteuse contre 9% au privé, dit la chroniqueuse. Et puis je trouvais que c'était l'occasion pour avoir une réflexion plus poussée sur la perception qu'on a de l'école privée versus l'école publique au Québec, parce qu'il y a des disparités.»

«Moi, j'étais un produit du privé, j'étais à l'école privée au primaire. Mes enfants, j'ai choisi de les envoyer à l'école publique pour des raisons, je vais dire, politiques et économiques. Là, je ne suis pas sûre que je ne suis pas en train de regretter mon choix!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Geneviève Pettersen

Est-ce qu'un enseignant a marqué votre parcours scolaire?
Lancement de Toi, Moi, Bébé: « Alléluia! Il était  temps qu'on ait accès à ça»
Les bals de finissants au primaire:  «Il y a d'autres façons de fêter»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00