Aller au contenu
Pénurie de professeurs

«Les travailleurs sont allés vers des métiers mieux rémunérés»

«Les travailleurs sont allés vers des métiers mieux rémunérés»
Un bureau de professeur. / Getty images

Une autre rentrée scolaire, une autre pénurie de professeurs.

Selon la Fédération québécoise des directions d'établissements d'enseignement, il manquerait 5000 professeurs au Québec: 2000 à temps plein, 3000 à temps partiel. Au minimum.

L'animateur Patrick Lagacé s'entretient à ce sujet avec Josée Scalabrini, la présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement FSE-CSQ.

Cette dernière et d'autres syndicats ont tenu une conférence de presse, lundi. Quel était le message véhiculé?

«Le message est: il faut se resaisir. Pendant des années on a eu des gouvernements - tous gouvernements confondus - qui nous ont dit que l'éducation était une priorité au Québec. Mais dans les 20 dernières années, les gestes concrets pour venir montrer que l'éducation était une priorité, on ne les a pas vraiment eus.»

«Ce qu'on veut, c'est qu'on arrête de faire des discours dans les médias comme c'est le cas présentement. Quand on vient nous dire qu'il se passe une belle négociation et qu'eux, ils veulent négocier, ce n'est pas vrai. Depuis le mois de janvier, il n'y a pas eu de négociations et pourtant, on vient de frapper un mur.»

«Cet été, un économiste disait qu'il n'y avait pas moins de travailleurs au Québec. Les travailleurs sont allés vers des métiers ou des professions mieux rémunérées, et surtout, avec de meilleures conditions de travail. Je pense que c'est très parlant pour ce que l'éducation vaut présentement.»

Elle note que 37 % du travail des enseignants n'a plus rien à voir avec ce à quoi ces derniers s'attendaient quand ils ont commencé à enseigner.

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Vindredi groovy, spécial dernière de Patrick Lagacé
«On pouvait prendre le temps de développer les choses» -Le Dr Alex Carignan
«À un moment donné, tu vas voir qu'il faut que tu vives ta vie» -Marina Orsini

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00