Aller au contenu

Des étudiants n’arrivent pas à trouver un loyer abordable

Des étudiants n’arrivent pas à trouver un loyer abordable
Luc Ferrandez / Cogeco Média

La rentrée arrive à grands pas, alors que de nombreux étudiants devront se loger pour venir étudier à Montréal. Selon un nouveau dossier de Radio-Canada, on révèle que 10% des étudiants n’arrivent pas à trouver un logement convenable en raison de l'augmentation des loyers.


Écoutez le directeur général à l’Unité de travail pour l'implantation de logement étudiant (UTILE), Laurent Levesque, au micro de l’animateur Luc Ferrandez.


Certains doivent s’entasser dans un appartement d’une seule chambre, d’autres travaillent trop pour y arriver, restent chez leurs parents ou laissent tomber les études.

On parle de hausses de 20% des loyers dans certains cas. 

«Le portrait s'assombrit. En effet, ce n'est pas des tendances qui sont tout à fait nouvelles encore, mais en lumière, nous, on réalise des enquêtes depuis 2014 et déjà la situation était préoccupante en matière de logement étudiant.

«Mais mes préoccupations sont un petit peu plus grandes aujourd'hui. Maintenant que je vois que les hausses de loyers s'accélèrent, que les conditions de logement se dégradent puisque, comme vous le disiez en introduction, ça risque d'avoir des impacts sur le bien-être et même le succès scolaire de ces jeunes-là.»

Écoutez la suite de la discussion, alors qu’on parle de projets de construction de logements abordables pour les étudiants… 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Le «Bonjour-Hi» gagne du terrain, doit-on s'en inquiéter?
«Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité», mais au féminin
Santé: «Le ministère parle des deux côtés de la bouche» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00