Aller au contenu

«Imaginez combien ça coûterait de rénover l'usine Gentilly-2» - Philippe Leger

«Imaginez combien ça coûterait de rénover l'usine Gentilly-2» - Philippe Leger
Philippe Léger / Cogeco Média

Le nouveau président d'Hydro-Québec, Michael Sabia, songe à remettre en service la centrale nucléaire Gentilly-2.

Au micro de l'animateur Philippe Cantin, l'analyse politique nous rappelle qu'elle était la situation quand cette dernière a été fermée, en 2012, sous le gouvernement péquiste minoritaire de Pauline Marois.

«Le gouvernement Marois a mis fin à la centrale Gentilly-2 essentiellement pour des raisons économiques. On parlait entre 3 et 4,3 milliards $ pour la réfection, les coûts de l'usine de Gentilly. Là, on est en 2012.»

«Imaginez combien ça couterait, aujourd'hui, en 2023? Avec tout ce qu'on a vécu. Avec l'inflation. Imaginez à quel point ça couterait cher de rénover l'usine à Gentilly-2? [...] Si en 2012, c'était de 3 à 4,3 milliards, aujourd'hui, on va être revenu à 15 milliards?»

On écoute Philippe Léger...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«Une nomination qui arrive peut-être un peu du champ gauche»
Controverse transport en commun
Trois semaines en Asie: «Séoul, c'est immense, mais fantastique»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00