Aller au contenu

Avez-vous l'habitude de retourner vos achats?

Avez-vous l'habitude de retourner vos achats?
Des vêtements en montre / Getty Images

Si les habitudes des consommateurs ont changé avec l'arrivée du commerce en ligne, les politiques de retours des entreprises, elles aussi, se modifient avec le temps.

Comme consommateur, avez-vous l’habitude de retourner vos achats?

C'est la question que pose l'animatrice Marie-Ève Tremblay à ses auditeurs. Afin de discuter de la situation, elle s'entretient avec François Roberge, le président de l'entreprise La Vie en Rose.

Essentiellement, pourquoi certaines entreprises facturent désormais des frais pour les retours de marchandises?

«C'est une question de rentabilité. En passant, nous, à La Vie en Rose, on a toujours expédié gratuitement pour un certain volume, mais on a toujours chargé les frais pour les retours. Aujourd'hui, le coût de transport, c'est rendu de 10 à 11 dollars l'envoi. C'est certain que l'on regarde les coûts pour la rentabilité.»

Le «bracketing»

Les situations varient d'une entreprise à l'autre, bien sûr, mais dans l'industrie du vêtement, il n'est pas rare de voir les consommateurs passer des commandes trop volumineuses afin d'essayer les vêtements à domicile, quitte à renvoyer une partie des produits à l'entreprise par la suite. Une pratique nommée «bracketing» chez nos voisons du Sud.

«On le voit beaucoup aux États-Unis et ça commence à se faire sentir ici. Les gens vont commander dans le même modèle, la même couleur, le small, le medium et le large. À la maison, ils vont essayer les trois grandeurs, ils vont garder celle qui leur fait bien et ils vont retourner les deux autres. Le défi qu'on a, c'est que pendant 30 jours, on n'a pas l'inventaire des autres grandeurs pour les vendre à d'autres clients.»

On écoute François Roberge et la tribune téléphonique...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marie-Ève Tremblay

Les livres de recettes ont de moins en moins la cote
Un nouveau documentaire signé Catherine Perrin
«Est-ce qu'on en viendra à une fatigue de Taylor Swift?» -Philippe Cantin

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00