Aller au contenu
Chronique de François Gagnon

Hausse des taux directeurs: «On commence à souffler le chaud et le froid»

Hausse des taux directeurs: «On commence à souffler le chaud et le froid»
L'édifice de la Banque du Canada, à Ottawa. / iStock / Getty Images

Les dirigeants des banques centrales des États-Unis et du Canada sont conscients que les taux d'intérêt sont élevés, mais ils continuent à augmenter les taux directeurs.

C’est le cas de la Fed, qui a procédé mercredi à une 11e hausse depuis mars 2022.

Son principal taux directeur a été relevé d'un quart de point de pourcentage pour se situer dorénavant dans la fourchette de 5,25 à 5,50%. C’est le niveau le plus élevé depuis janvier 2001. 

La Banque du Canada, quant à elle, a augmenté son taux directeur d’un quart de point de pourcentage, le 12 juillet, le portant à 5%.

On ne sait pas si ces banques feront d'autres hausses. Plusieurs recommandent à leurs dirigeants de lever le pied.

«On commence à souffler le chaud et le froid», de dire le chroniqueur économique de Cogeco Média, François Gagnon, à l'émission Puisqu'il faut se lever.

Autres sujets abordés:

Loblaws: des profits en hausse de 32%.

La demande pour implanter l'intelligence artificielle est en forte hausse. Qui fera le saut en premier? Les gouvernements, selon CGI.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

«Payer une plaque pour un vélo, ça n'a aucun sens»
Mario Pelchat doit annuler 45 spectacles prévus à son vignoble
«Le grand coupable, c'est la tête du gouvernement, pas France-Élaine Duranceau»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00