Aller au contenu

Les vagues de chaleur refroidissent-elles les ardeurs des voyageurs?

Les vagues de chaleur refroidissent-elles les ardeurs des voyageurs?
Une scène en Grèce. / AP/Yorgos Karahalis

Les chaleurs torrides que l’on connaît en ce moment - en Europe, aux États-Unis - refroidissent-elles les ardeurs des voyageurs?

Marie-Claude Lavallée a posé la question à Éric Boissoneault, vice-président de l’Association des agents de voyage du Québec.

«Il y a des gens qui posent des questions, mais on est dans un processus où les gens ont réservé assez tôt. Le «dernière minute» est un peu plus au ralenti pour l'Europe parce que les gens ne courent pas après le 44, 45 degrés... Mais chez les gens qui avaient déjà réservé, on y va et on s'adapte.»

Les phénomènes climatiques pourraient aussi inciter les voyagistes à orienter les vacanciers vers des destinations plus nordiques au mois de juillet.

On écoute Éric Boissoneault...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marie-Claude Lavallée

Les suggestions d'Isabelle Marjorie Tremblay
Une reprise immobilière lente en 2024
«C'est une tache noire dans une belle rivalité» -Michel Bergeron

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00