Aller au contenu
Pizza, frites, croustilles, hot-dogs

Doit-on éliminer la malbouffe dans les cafétérias des hôpitaux?

Doit-on éliminer la malbouffe dans les cafétérias des hôpitaux?
Des gens mangent de la pizza dans la cafétéria d'un hôpital. / iStock / Getty Images

Mangez-vous de la malbouffe quand vous visitez un hôpital? Pourquoi propose-t-on encore de la pizza, des frites, des croustilles et des hot-dogs dans plusieurs cafétérias de centre hospitalier au Québec?  

Malgré les directives du gouvernement du Québec concernant la nourriture offerte dans les hôpitaux, la malbouffe est encore reine dans plusieurs cafétérias.

Dans un article du Journal de Montréal publié lundi, on apprenait que la malbouffe est toujours bien présente dans les assiettes des visiteurs de plusieurs hôpitaux, plus de 10 ans après l’adoption d’une politique qui devait les rendre exemplaires. 

Le quotidien a visité les cafétérias d’une quinzaine de centres hospitaliers des régions de Montréal et de Québec. Bien des aliments de malbouffe sont disponibles. 

Précisons que ce ne sont pas les repas servis aux patients.


L’animatrice du 98.5, Marie-Eve Tremblay, discute mercredi du sujet avec la Dre Christiane Laberge, médecin de famille, et Isabelle Huot, docteure en nutrition, auteure et conférencière.


La Dre Laberge déplore surtout les mauvais aliments proposés dans les plats des patients des hôpitaux.

Certains développent même des maladies reliées à l’alimentation. 

Du côté d’Isabelle Huot, elle se dit choquée de savoir que des aliments contenant de grandes proportions de gras, de sucre et de sel sont encore offerts dans les cafétérias des hôpitaux.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marie-Ève Tremblay

Prix de l'essence: avez-vous l’intention de changer vos habitudes?
Les livres de recettes ont de moins en moins la cote
Tour de table: vers un troisième référendum?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00