Aller au contenu
La grève continue de plus belle

Entente de principe rejetée aux 30 ports de l'Ouest canadien

Entente de principe rejetée aux 30 ports de l'Ouest canadien
Scène au port de Montréal. / Cogeco Média

La grève continue de plus belle dans les ports de la côte ouest du Canada après le rejet de l'entente de principe de 4 ans qui était proposée aux représentants des 7400 débardeurs répartis dans les 30 ports de l'Ouest canadien.

Quotidiennement, c'est plus de 500 millions de dollars canadiens de biens qui transitent par les ports affectés par la grève.

On estime à près de 10 milliards de dollars la valeur des marchandises échangées qui ont été touchées lors de la grève initiale, du 1er juillet au 13 juillet.

«Pour chaque jour de grève, on dit que c'est trois semaines de retard», précise l'expert économique du 98.5, François Gagnon. 


Avec l'animateur Louis Lacroix, écoutez le chroniqueur qui traite de dossiers économiques, dont le conflit qui paralyse les activités portuaires.


Aussi au menu de la chronique:

  • Inflation: encore la faute des aliments et des hypothèques!
  • Amélioration des mises en chantier au Canada et au Québec... sauf à Montréal.
  • Les GAFAM seront finalement taxés dès janvier 2024, malgré les Américains. «Il était temps!».
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec François Gagnon

«Un pain par semaine puis un quatre litres de lait, c'est rendu 55$ par mois»
Les questions de fiscalité en immobilier
Situation au Moyen-Orient et en Ukraine: les impacts sur le prix du pétrole

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00