Aller au contenu
Un vaste territoire visité à notre insu

Arctique canadien: «Je ne blâme pas les militaires; ils font ce qu'ils peuvent»

Arctique canadien: «Je ne blâme pas les militaires; ils font ce qu'ils peuvent»
Un signe d'arrêt en trois langues à Iqaluit sur l'Île de Baffin dans le nord canadien. / Cogeco Média

Le Canada n'est pas en mesure de défendre adéquatement l'Arctique, un territoire de plus en plus convoité par d'autres pays.

C’est ce qui est notamment exposé dans le rapport du Comité sénatorial de la sécurité nationale, de la défense et des anciens combattants, qui a été publié mercredi.

«Il y a beaucoup de travail à faire. Il ne faut pas oublier les fameuses stations-radar. Les Russes ont beaucoup de stations-radar là-bas. Je ne blâme pas les militaires. Ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont.»

Le réchauffement climatique favorise l'accessibilité au territoire et des pays ne cachent pas leurs intérêts pour y exploiter des ressources.

Le comité sénatorial somme le gouvernement fédéral d'agir rapidement pour permettre aux communautés nordiques canadiennes de se développer dans l'Arctique.

Cette vaste région représente 40% de la superficie du Canada.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Décès du président iranien: «C'est Ali Khamenei qui est la personnalité forte»
Le Vatican blanchit le cardinal Gérald Cyprien Lacroix
«Chose certaine, il n'y a pas d'amour pour le Canada» -Luc Ferrandez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00