Aller au contenu
Des amendes salées au programme

La donne a beaucoup changé pour les employeurs qui veulent fixer les salaires

La donne a beaucoup changé pour les employeurs qui veulent fixer les salaires
François Gagnon, chroniqueur économique / Cogeco Média

Les employeurs ne peuvent plus fixer les salaires, ni d'avoir d'accord de non débauchage entre eux.

Le Bureau de la concurrence gère maintenant la situation pour éviter la collusion entre les dirigeants d'entreprises.


À l'émisison de Louis Lacroix, lundi écoutez le chroniqueur économique François Gagnon.


«Depuis vendredi dernier, c'est devenu un acte criminel passible de 14 ans de prison et de plusieurs centaines de milliers de dollars d'amende si vous décidez de vous entendre avec votre concurrent. Par exemple, pour la fixation des salaires ou encore pour ne pas aller chercher les employés de l'autre.»

Aussi au menu de la chronique:

  • Nouvelles tendances dans la téléphonie cellulaire: utiliser son propre téléphone plutôt que celui du fournisseur.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Majorité numérique: «J'ai un profond malaise» -Frédéric Labelle
«Ce n'est pas Desjardins que je connais et les dirigeants actuels le savent»
Quatrième édition de la Marche pour la dignité de la Maison St-Raphaël

Vous aimerez aussi

0:00
7:11
0:00
8:31
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00